Archéologie aérienne J. Dassié. Prospections géophysiques

Page précédente

Retour menu

Page suivante

PROSPECTIONS GEOPHYSIQUES 

      Les fouilles et sondages sont des opérations lourdes. Avant de les déclencher, on préfère souvent procéder à des investigations au sol, non invasives et non destructives : ce sont les prospections géophysiques.
Les prospections géophysiques consistent à mesurer des paramètres physiques à la surface du sol et a en cartographier les résultats, révélant ainsi toutes les hétérogénéités dues à d'éventuelles structures enfouies. On mesurera principalement :

- La résistivité.
- La gravimétrie.
- Le magnétisme.
- Les radiations.

      Pour cela, on va quadriller le site par un carroyage métrique réalisé par des cordeaux, afin de pouvoir rigoureusement localiser chaque point de mesure. Le matériel de mesure sera ensuite déplacé à chaque intersection, la mesure sera enregistrée automatiquement, avec ses coordonnées, par informatique.

      Des matériels très sophistiqués existent, mais demandent pour leur mise en œuvre la collaboration d'équipes spécialisées des laboratoires scientifiques.

      Ces informations seront ensuite traitées pour donner un poids graphique à chaque points, en tenant compte des mesures faites, ainsi que de filtrages ou de corrections faites pour améliorer la visibilité des indices détectés. Les résultats seront imprimés pour dresser la cartographie du site avec représentation des anomalies.

L'exemple ci-dessous, réalisé par la Faculté de Tours, a demandé 20 000 points de mesure de résistivité.

 

BARZAN CM, le Temple de la Garde. Opposé au Moulin du Fâ , à l'extrémité de la Grande Avenue, le
Temple de la Garde est magnifiquement révélé par la maturation différentielle des céréales. © J. Dassié.

 BARZAN CM, le Temple de la Garde. Le Temple rectangulaire de la Garde et sa cella sont ici révélés par
le résultat des prospections géophysiques (mesures de résistivité) réalisées par le Laboratoire de Sciences
de la Faculté de Tours, par MM Delaunnay et Kermorvant.                     Adaptation numérique © J. Dassié.

Page précédente

Retour menu

Page suivante